PRENDRE OU NE PAS PRENDRE DES RÉSOLUTIONS POUR LA NOUVELLE ANNÉE?

Voilà déjà revenu le temps des bonnes résolutions pour la nouvelle année. C’est la coutume sur le plan personnel de s’adonner, parfois en badinant, souvent avec sérieux, à l’examen des comportements ou des habitudes de vie que l’on aurait tout particulièrement avantage à améliorer au cours de l’année qui commence. Des objectifs parfois un peu trop ambitieux sont formulés, écrits sur une feuille mise en évidence, déclarés à qui veut les entendre, etc. Retenons que l’intention, c’est de faire mieux que par le passé et surtout d’identifier ce sur quoi on souhaite investir son énergie de changement!

Peut-on en faire autant en tant que gestionnaire? Ce temps de l’année n’est-il pas propice à une réflexion sur ses forces et sur ses points à améliorer? Tout comme nous demandons à nos employés lors des rencontres d’évaluation du rendement en fin d’année de se fixer des cibles d’amélioration, pourquoi ne pas en faire autant quand on occupe un rôle de gestion?

Article précédent