LES BONNES QUESTIONS APPORTENT L’INFORMATION VALABLE

 

La qualité du feedback qu’un gestionnaire peut rechercher dépend en grande partie de la qualité des questions qu’il posera…

  • LE FAMEUX TRIO DE QUESTIONS : QU’EST-CE QUE JE DOIS CONTINUER DE FAIRE? QU’EST-CE QUE JE DOIS CESSER DE FAIRE? QU’EST-CE QUE JE DOIS COMMENCER À FAIRE? Cet assortiment de questions est très utile pour encadrer un échange qui touche à la fois sur  les forces, les besoins de changement et les innovations à contempler.
  • LE DOSAGE HOMÉOPATHIQUE : Mieux vaut y aller à petites doses…une petite granule à la fois que de s’embarquer dans des résolutions qui demanderaient des efforts surhumains…et voués à l’échec. Ainsi, on pourra aborder l’échange de feedback par : Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans mon style de gestion? Quel est LE POINT sur lequel j’aurais le plus avantage à m’améliorer? Il faut savoir reconnaître sa capacité personnelle d’en prendre!
  • LES SOUS-QUESTIONS : Le feedback obtenu par le gestionnaire sera utile dans la mesure où il sera compris pour de vrai. C’est l’occasion plus que jamais de demander des sous-questions, des exemples, des précisions, etc. pour s’assurer d’avoir bien saisi la portée et le sens du feedback donné.  « As-tu un exemple en tête qui me permettrait de bien saisir ce que tu veux me dire? As-tu une situation qui illustrerait le comportement que j’adopte dans ces situations? » sont des questions efficaces et non menaçantes.

 

Prochain article Article précédent